04/02/2008

Académie de Savoie

Il existe en Savoie et en Haute-Savoie des sociétés savantes dans lesquelles on ne peut entrer que si on est proposé et admis par les membres, et ce sont l’Académie de Savoie, à Chambéry, et la Florimontane, à Annecy. Elles ont été créées sous l’Ancien Régime, au temps des rois de Sardaigne, au XIXe siècle. Celle de Savoie, en particulier, a été fondée à l’initiative de Charles-Félix, qui voulait rénover la culture savoyarde, la raviver, après l’intermède révolutionnaire et napoléonien. Elle a bien relancé la littérature du Duché, amenant les écrivains à composer des odes en l’honneur des princes, ou des poèmes épiques évoquant, parmi force symboles mystiques, leur histoire glorieuse.

A Annecy, la Florimontane a été créée pour répondre aussi à ce besoin, un peu plus tard. Elle a pris le nom d’une académie qui a existé du temps de saint François de Sales, et qui a été fondée par celui-ci, ainsi que par Antoine Favre, le président du Sénat de Savoie - dont le fils, Vaugelas, a dû assister aux séances de cette Académie, avant d’aller à Paris aider à la fondation de l’Académie française.

De la Florimontane, ayant longtemps vécu à Annecy, je suis Membre correspondant depuis plusieurs années, mais mes travaux sur les écrivains savoyards ont dû être appréciés jusqu’à Chambéry, car j’ai, plus récemment, eu la bonne surprise de recevoir une carte d’admission à l’Académie de Savoie en tant, pareillement, que Membre correspondant.

Cela fait toujours plaisir !

17:59 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour,
Je suis étudiante et je fais actuellement des recherches sur l'hôtel Bagnoréa où a étè fondé l'Académie Florimontane.
L'Académie n'a-t-elle pas étè créee en 1607? Savez-vous où je pourrais trouver des information sur l'Académie d'aujourd'hui, son fonctionnement? et sur son architecture?
En espérant, que vous m'apporterez des éclaircissements sur ces points.
Cordialement,
Carine LAURENT

Écrit par : Carine Laurent | 11/11/2008

Chère Carine,

Dans la notice réservée à saint François de Sales de l'ouvrage "Saints & saintes de Savoie", de J. Prieur et H. Vulliez (éd. Le Vieil Annecy), on trouve, p. 124, les lignes suivantes :

"Est-ce l'Académie de Genève créée par Calvin, est-ce l'effervescence des académies italiennes, est-ce encore le souvenir des "académies" d'étudiants du collège de Clermont à Paris ou l'essor des salons littéraires à Paris ? Tout cela sans doute donne à François de Sales l'idée de créer une académie à Annecy, l'Académie Florimontane.

"On lui bailla pour emblème un oranger avec cette devise "Fleurs et fruits" baptisée ainsi parce que "les Muses fleurissent parmi les montagnes de Savoie". Elle sera de courte durée, elle vit trois ans, de 1606 à 1610, car leurs deux fondateurs, François et son ami, Antoine Favre, Président du Sénat de Savoie, ne peuvent continuer. Le, premier est accaparé par ses responsabilités épiscopales, le second doit partir à Chambéry. C'est un genre d'université populaire avant le temps. On y enseigne tout le savoir de l'époque : théologie, philosophie, rhétorique, géométrie, aithmétique... Ses constitutions recommandaient que "le style de parler ou de lire soit grave, exquis, plein, et ne ressente en point de façon la pédanterie"."

De fait, François de Sales estimait que la science était d'une utilité profonde, pour la foi elle-même.

Il faut noter qu'il connaissait bien l'évêque de Bagnoréa, Mgr Gallois du Regard, puisqu'il fut tonsuré par lui, le 20 septembre 1578 au château de Clermont en Genevois ; Gallois du Regard était un ami de son père. Lui-même n'avait alors qu'onze ans.

Écrit par : R.Mogenet | 12/11/2008

(Pour l'histoire et l'architecture du bâtiment - l'Hôtel Bagnoréa -, je me souviens avoir assisté à une conférence sur la question au siège de l'Académie florimontane ; elle a dû être été publiée dans la revue annuelle de l'Académie, "La Revue savoisienne", mais je ne sais pas quelle année. Il faudrait contacter les responsables de l'Académie, pour leur demander de consulter leur bibliothèque (BP 57, 74002 Annecy Cedex : ou les rencontrer en se rendant à une conférence ; la secrétaire, Georgette Chevallier, vit à Annecy, ainsi que le vice-président, Georges Grandchamp).

Écrit par : R.Mogenet | 12/11/2008

Les commentaires sont fermés.