11/11/2011

Conférence à Seynod: l’haleine des Muses sur Annecy

Mediatheque_diaporamaPage1colFull.jpgSamedi 19 novembre, à 10 h 30, à la médiathèque de Seynod, près d'Annecy, je présenterai mon dernier livre, Muses contemporaines de Savoie, les écrivains savoyards depuis 1900, en mettant l'accent en particulier sur les écrivains du bassin annécien, et notamment sur Léo Gantelet, grâce auquel j'ai pu faire cette conférence, car il est une figure majeure de cette noble cité de Seynod. J'aime ses livres, et je me souviens avec émotion de la belle atmosphère qui règne dans celui qu'il a consacré à son pèlerinage bouddhiste dans l'île japonaise de Shikoku: quand il longe la mer et songe à la Terre lancée dans le vide, alors qu'il est au milieu d'un monde pour lui inconnu, je le trouve bouleversant. Il a aussi évoqué le lac d'Annecy avec une grâce indéniable, faisant de sa beauté le reflet du monde des âmes.

Le poète le plus primé d'Annecy est néanmoins Jacques Ancet, dont j'aime beaucoup les vers, qui sont comme un flot faisant passer sous l'œil intérieur des images qui disparaissent aussitôt qu'elles sont nées.

Je suis également un grand admirateur d'un écrivain qui s'est emparé de légendes locales et les a mêlées pour en faire une sorte de récit mythologique, au sein duquel les bergers s'unissent à des étoiles: c'est Georges Chapier, peu connu, mais qui a été pour beaucoup dans la 441px-LacAnnecy.jpgfascination que la littérature savoyarde a exercée sur moi. J'ai eu l'impression, après l'avoir lu, que celle-ci dissimulait des trésors.

Je parlerai aussi d'Anna de Noailles et de son disciple Oscar David, qui ont écrit de beaux poèmes sur Annecy et son lac, ainsi que d'Hyacinthe Vulliez et Jean-Vincent Verdonnet, qui ont mêlé le lac et ses environs à leurs méditations mystiques. Il faudra enfin que je dise quelques mots sur Michel Dunand, vieil Annécien qui dirige la Maison de la Poésie dans sa chère ville.

Cela me donnera l'occasion de parler d'auteurs différents de d'habitude, car dans mes conférences, je me suis centré, à cause des lieux où je les ai faites, sur la région d'Annemasse, le Chablais, le Faucigny; mais cette fois, je me rendrai plus au sud!

Le bassin d'Annecy a une atmosphère distincte, différente de celle du nord du département (de Haute-Savoie), et j'aime cette atmosphère: Annecy est le lieu où j'ai passé mon adolescence, et j'y ai encore des souvenirs poignants. A Seynod même, j'ai bien connu une certaine... Mais j'en parlerai un autre jour.

07:59 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.