01/08/2012

Les héros ressuscitent

The-Dark-Knight-Rises-qui-est-vraiment-Bane_portrait_w532.jpgCeux qui ont vu The Dark Knight Rises ont pu sentir l'émotion qui se dégageait de l'intrigue. Voir, notamment, le héros massacré, au début, par un ennemi bien plus fort que lui, a un aspect sidérant et cauchemardesque auquel jamais aucun film de super-héros n'avait à ce point tendu. Jusqu'au bout, on craint que Batman ne soit pas à la hauteur, mais quand, en quelque sorte, il ressuscite, on est saisi d'un sentiment d'exaltation qui fait pendant au sentiment de désolation antérieur.

Les histoires des super-héros dessinées avaient en général cette trame fondamentale: les héros commençaient par être vaincus, puis, dans l'épisode suivant, ils revenaient d'entre les ombres pour s'imposer; leur triomphe en était d'autant plus beau! Jean-Luc Godard reprit plaisamment cet éternel schéma dans son Nouvelle Vague.

Mais ce volet des aventures de Batman m'a surtout rappelé Conan le Barbare, de John Milius. Cueilli par ses ennemis comme une fleur alors qu'il s'apprêtait à les défier, le héros est crucifié, et tout près de mourir, quand la magie et le don que lui fait sa bien-aimée de sa propre vie l'arrachent aux spectres de la mort; ensuite, il lutte contre ses adversaires et les abat. Le parallèle est d'autant plus remarquable que malgré son retour à la vie, Conan n'eût pas vaincu s'il n'eût été une seconde fois secouru par sa bien-aimée. Dans le film de Nolan, Batman vit à peu près la même chose.

The-Dark-Knight-Rises-4.jpgC'est toutefois renforcé, ici, par la conversion miraculeuse au bien de Catwoman par amour de Batman: jusque-là égoïste, elle est à présent au service de Gotham, du bien public, et son arrivée a quelque chose de providentiel. Elle sauve son héros! Finalement, même, elle l'embrasse, dans un mouvement viril qui donne au baiser une belle portée morale, un peu comme ceux qu'on trouve chez David Lynch: à la fin d'Inland Empire, par exemple, le baiser des deux femmes suggère le salut de l'une par l'expiation de l'autre.

Il existe des baisers mystiques: qui l'ignore? Ce sont ceux qu'on donne ou reçoit en rêve, et l'image de celui que Catwoman donne à Batman ressemble justement à un rêve.

Dans Conan, la providence arrive sous les traits d'un ange féminin, d'une Walkyrie, et l'aspect miraculeux est explicite. Mais The Dark Knight Rises joue sur la beauté des costumes: celui de Batman est à la fin d'un beau bleu, celui de Catwoman la rend semblable à une Amazone enchantée. L'engin volant de Batman, avec ses vitres claires et son agilité, sa mobilité, ressemble lui-même à un phénix, et quand le héros l'emprunte pour achever son sacrifice, l'eau de la mer paraît être celle d'un lac céleste! Y fait écho le mot prononcé ensuite sur la vision d'une cité merveilleuse abritant un peuple de génie. La statue du héros, qu'on érige alors, participe encore de cette apothéose.

tdkr_prochainement_01.jpgL'intrigue du film de Christopher Nolan matérialise un mythe, et les souffrances du héros le rendent crédible; le cauchemar de sa défaite initiale est bien illustré par le repaire souterrain du méchant Bane, et par son allure monstrueuse. Sa voix résonnante est excellente aussi.

Le talent de Nolan à créer des surprises et des rebondissements dans l'univers symbolique de Batman lui a permis de réaliser un spectacle impressionnant. Certains aspects m'ont davantage laissé perplexe. Mais j'en reparlerai un autre jour.

08:22 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Belle analyse. Fallait oser comparer à Conan, mais c'est tout à fait pertinent.

Écrit par : Vance | 03/08/2012

Merci, Vance.

C'est vraiment la même histoire, à mon avis, et tu le sais, "Conan" a aussi été mis en bande dessinée par Marvel Comics. Et puis il avait bien quelque chose de surhumain. Mais le film de Milius assumait ouvertement le côté miraculeux du héros. J'en reparlerai, pour "The Dark Knight Rises": le parti-pris réaliste. Notamment pour la prison au fond du puits.

Écrit par : Rémi Mogenet | 03/08/2012

Les commentaires sont fermés.