21/03/2014

Olaf Stapledon et les êtres symbiotiques

9780486466835.jpgJ’ai laissé l’exploration de l’espace tel qu’il sera dans l’avenir selon Star Maker d’Olaf Stapledon au moment où les êtres pensants de la galaxie étaient comme dans une impasse. Un empire s’est créé, sur la base du don de la télépathie universelle; mais il est dominé par la technologie, et asservit les esprits à la pensée mécaniste, à l’intellect attelé à la matière. Les espèces marginales, qui ont des aspirations mystiques, sont exterminées peu à peu.
 
Or, en leur sein, un nouvel élan est donné. Une vieille race symbiotique, alliant des êtres qui tiennent au poisson et des êtres qui participent de l’araignée, et qui est parvenue à la conscience claire, va les sauver. Parce qu’elle a fait fusionner deux principes au départ différents, elle n’est pas sujette à la pensée univoque propre à l’empire galactique. Un équilibre constant entre l’aspiration à la technologie, propre aux arachnéens, et l’aspiration à la vie contemplative, propre aux poissonneux, permet à cette espèce d‘évoluer sans heurt - et de créer des lunes artificielles qui ont en elles de la vie, au lieu de n’être que des machines vides.
 
Or, tout en se cachant, les arachnéens influent sur la vie des espèces restées en arrière: par voies télépathiques, secrètes, sous forme de visions, de rêves, ils les aident à s’orienter vers l’affranchissement de l’esprit, à les arracher à ce qui les enferme dans l’enveloppe corporelle. Par-dessous l’empire galactique se développe ainsi une communion autre.
 
Stapledon a alors une idée sublime: ces initiateurs mystérieux se dissimulent parce qu’ils craignent d’effrayer les êtres inférieurs s’ils se dévoilent sous leur vrai visage… Lovecraft l’avait lu.
 
L’empire officiel cherche à supprimer ces mondes en marge, mais il les connaît mal. Au lieu d’y parvenir, de nouveau par la voie télépathique, les Subgalaxiens les influencent en insérant dans l’esprit des particuliers le doute, l’angoisse, le sentiment que la belle structure globale de l’empire est creuse, stérile; l’individualisme renaît au sein de ce communisme psychique.
 
Il s’ensuit des guerres, des martyres en masse, des persécutions, et l’effondrement progressif de l’empire. Beaucoup de colonies constituées de ces individualités réfractaires elles-mêmes s’étiolent, sod5b51aab.jpgmbrant dans une sorte de désespoir, étant trop engoncées dans les anciennes habitudes psychiques, et ne voyant pas de lumière: elles se contentent de rejeter ce dont-elles sont issues. Quelques-unes tout de même trouvent une voie, rejoignant le concert toujours plus harmonieux de la galaxie.
 
Car les Subgalaxiens semblaient, au premier abord, stagner dans leur évolution, mais c’est parce que, tournés vers un progrès invisible à l’œil nu, celui de l’Esprit, ils s’efforçaient de percer le mystère de l’âme cosmique - cherchant à voir Dieu face à face, à saisir la source de la lumière, de la vie, de l’amour! Or, ils y parvenaient. Et c’est ainsi qu’ils purent relancer l’Évolution.
 
Cependant, le désir de se lier psychiquement avec les galaxies voisines devait entraîner de nouvelles catastrophes. C’est ce dont nous parlerons une fois prochaine.

15:55 Publié dans Exploration spatiale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.