21/07/2014

L’égalité des sexes enseignée aux enfants

alchemical-sun-moon.jpgLe gouvernement français a déclenché un débat en s’efforçant de faire gommer, par les professeurs de l’enseignement public, les différences entre les sexes afin, dit-il, de mieux assurer l’égalité. Les stéréotypes sexistes devaient être remis en cause: non, la femme n’allaite pas forcément les enfants de son sein, les hommes peuvent le faire aussi!
 
On s’inquiétait avec douleur: comment se fait-il que tant de jeunes filles veulent être coiffeuses, tant de jeunes garçons mécaniciens? Pourquoi devrait-on se déterminer en fonction des traditions?
 
Ou pourquoi pas? Naturellement, l’État doit assurer l’égalité, c’est-à-dire la possibilité de s’orienter comme on le désire: une habitude ne crée pas une obligation. Mais est-il de son rôle de réformer les traditions, ou la nature? Devra-t-il bientôt assurer à tous les hommes la faculté de créer du lait avec leur poitrine? À toutes les femmes de disposer d’une semence? Il y a à mon sens un côté ridicule dans les ambitions de certains esprits qui confondent toujours l’égalité et l’uniformité, et veulent imposer la raison abstraite à la nature concrète sans avoir saisi le lien qui existe entre les deux, ou sans admettre même qu’il en existe un. Beaucoup de religions - dont la chrétienne, à travers saint Paul - ont prévu qu’un jour l’homme et la femme ne feraient qu’une seule chair, qu’il y aurait le alchemy9.jpggrand androgyne; mais ce n’est pas forcément au gouvernement d’accélérer le mouvement, ou de créer artificiellement cet homme nouveau!
 
D’ailleurs, là où le bât cruellement blesse, c’est qu’on demande aux professeurs de l’Éducation nationale de rectifier ces stéréotypes prétendument imposés par le seul arbitraire humain: car dans l’enseignement, les femmes sont de plus en plus nombreuses! Il se crée un nouveau stéréotype… Or, les études sont formelles: la cause en est que les horaires et les vacances leur permettent de s’occuper davantage de leurs enfants. Comment pourraient-elles dès lors lutter contre les stéréotypes?
 
Pourquoi à cet égard vivre dans l’illusion? Le petit enfant lui-même réclame la mère plutôt que le père, avec lequel le lien est le plus lâche. Ce n’est pas au sein du père qu’il se nourrit. Le lait artificiel ne remplace pas en qualité le lait humain; à quoi bon chercher à créer un monde nouveau à partir de l’intelligence abstraite? Il sera forcément inférieur à celui qu’a créé la nature. Lorsque l’être humain sera capable de faire mieux, on en reparlera; pour l’instant ce n’est pas le cas.
 
La liberté complète doit être donnée aux particuliers, face à la tradition, qui n’est pas toujours bonne, et que l’univers même peut chercher à faire évoluer; mais on ne peut pas créer à partir de l’État, et des lubies de ceux qui le dirigent, un monde nouveau, ce n’est pas vrai. Joseph de Maistre en a parlé: l’intelligence, en elle-même, ne crée rien. Une constitution ne change pas le réel.

07:48 Publié dans Education, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Les sexes ne sont-ils pas complémentaires? Toute femme qui est appelée à nourrir elle-même son bébé vit une montée de lait. Qui assurerait sans rire qu'au même moment le pére a sa propre montée de lait? Egalité de salaire, oui, si possible, mais qui dira que l'homme et la femme sont égaux? Egaux en droits, soit, mais égaux entre eux? Naissons-nous égaux? non. Bagages génétiques identiques? non Je ne puis jouer à la scientifique que je ne suis pas mais permettez-moi de dire, surtout à propos d'un gouvernement qui aurait tant de problèmes à régler: que de niaiserie! que de temps perdu.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/07/2014

Oui, le gouvernement s'occupe de choses absurdes, qui ne le regardent pas, et qui montrent son sectarisme, la façon dont il est obsédé par des questions de société comme s'il était noyauté par une religion, ou un groupe religieux plus ou moins vague. D'ailleurs, pourquoi le cacher? le précédent ministre de l'éducation, Vincent Peillon, a présenté son programme au Grand Orient de France, et dans ses livres, il a dit que la République devait créer une religion laïque, fondée sur le rationalisme pur, et que l'éducation de la République avait justement ce rôle, de la diffuser.

L'égalité en droits est fondamentale et le gouvernement doit y veiller de toutes ses forces. Ensuite la manière dont le père vit psychiquement une montée de lait ou dont la mère participe psychiquement à l'ensemencement ne regarde que les individus. Les individus entre eux pareillement montrent des qualités et des défauts divers, qui apparaissent plus ou moins selon les circonstances, les situations, la nature des choses, il n'y a jamais d'égalité dans les faits, il est ridicule de vouloir créer un monde dans lequel une égalité de faits pourrait enfin libérer le gouvernement de son devoir de veiller à l'égalité des droits! C'est aussi en se projetant dans la paresse future que le gouvernement veut faire acquérir les réflexes qui pense-t-il un jour ne lui donneront plus de travail!

Écrit par : Rémi Mogenet | 21/07/2014

Les commentaires sont fermés.