Salon du livre de botanique alpine

1509948962.jpgAux portes de Genève (ou tout comme), à Samoëns, aura lieu, les samedi 21 et dimanche 22 juin, un salon du livre de botanique, organisé par l’Association Jaÿsinia Animata (responsable de l’accueil du public au jardin botanique alpin de Samoëns, la Jaÿsinia) et les Éditions Le Tour.

Les Genevois ont toujours été passionnés de botanique alpine, et André Charpin, l’ancien conservateur du jardin botanique de Genève, a rédigé, par exemple, le chapitre sur la flore bonnevilloise que contient le Notre Bonneville de Paul Guichonnet. J’invite donc tout le monde à venir à Samoëns, village du reste principalement mentionné dans la littérature, au départ, par les Genevois, en particulier R. Töpffer et F.-J. Martin.

Il y aura des savants, des peintres, des photographes, mais aussi des poètes du monde végétal. Un récital poétique aura lieu (le samedi à 16 h 30, à la villa Jaÿsinia), avec le groupe de Poésie à Trois Voix de Marcel Maillet, Solange Jeanberné et Marcel Gaden : ils liront des poèmes de tous les lieux et de tous les âges en relation avec le règne végétal, et je les accompagnerai un petit temps. Devrait également être présent Jean-Vincent Verdonnet, dont plusieurs poèmes seront lus, ainsi que Georges Bogey et Danielle Drab.

Venez nombreux ! Le jardin de la Jaÿsinia est de toutes façons digne, en lui-même, d’être visité. Fondé par Marie-Louise Cognacq-Jaÿ, la fondatrice de la Samaritaine (à Paris), il a fêté récemment ses cent ans (les Éditions Le Tour ont sorti un livre pour commémorer ce premier siècle d’existence, du reste), et il est fait dans un style tel qu’en son sein, on se croirait dans un poème de Lamartine ! En tout cas, c’est mon avis.

Les commentaires sont fermés.