Poésie au bord du Léman

Lamartine,_par_Decaisne.jpgAlphonse de Lamartine chanta surtout le lac du Bourget, au bord duquel il vécut, se disant même Savoyard de cœur ; mais il chanta aussi un peu le Léman, et pour ce qui est de la rive savoyarde, principalement, en vers, Evian, et, en prose, Nernier, dont il fait un lieu idéal, dans l’esprit de Rousseau. Cette semaine, dans Le Messager, je consacre à ces généreux élans poétiques un article.

Commentaires

  • ah comme je comprends ce grand auteur qu'était Lamartine ! Le Léman est absolument magnifique, un écrin bleuté que je décris dans mon avant-dernier texte. Si cela vous plaît, n'hésitez-pas à venir sur mon site pour le lire :
    http://monicalisa.over-blog.com/article-leman-passionnement-38239546.html

    J'aime également beaucoup le Lac du Bourget et le Lac d'Annecy, ces trois lacs sont propices à la méditation et à l'écriture.

    Bonne soirée et bonne continuation.

  • Merci! Je viendrai lire votre texte dès que possible: je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui.

Les commentaires sont fermés.