Poésie zen dans nos Alpes

Deshimaru.jpgLes 13 et 14 mai prochains, à l’initiative de Jaÿsinia Animata et des éditions Le Tour, auront lieu les secondes journées du livre de botanique à Samoëns, à l’entrée de la Jaÿsinia, le fameux jardin botanique alpin fondé il y a cent ans par Marie-Louise Cognacq-Jaÿ. A cette occcasion, les éditions Le Tour feront paraître un livre consacré aux fleurs de ce jardin, prises en photo par Stéphane Littoz-Baritel. Le 14, aura lieu à 14 heures un récital de poésie japonaise végétale, dont les textes ont été choisis par mon ami le poète Georges Bogey, grand amateur de la tradition zen; il les lira, et je les lirai aussi, en fait: nous les lirons tous les deux. Nous serons accompagnés et précédés d’une joueuse de koto, le célèbre instrument de musique japonais. C’est à voir. Les Japonais sont connus pour la beauté de leurs jardins et la noblesse de leur rapport à la nature. Leur poésie est magnifique aussi: elle atteste d’une grande intimité avec les sujets qu’elle aborde. La Nature y est toujours le point de départ d’une authentique méditation. Les textes lus seront disponibles sous la forme d’une plaquette préfacée par Georges Bogey.

Les commentaires sont fermés.