Divins extraterrestres

Affiche The Day etc..jpgSorti récemment, le film de science-fiction The Day The Earth Stood Still est typique de la façon dont la thématique des extraterrestres peut être mise en relation avec la tradition religieuse et les légendes tirées de la Bible. Car il s’agit d’extraterrestres dominant l’univers et qui doivent s’occuper de la Terre comme s’il s’agissait d’une de leurs propriétés, et qui, du coup, veulent anéantir les êtres humains, qui se comportent trop mal.

La raison de leur mauvaise conduite est curieuse, et froidement donnée: la Terre n’est pas en mesure, étant elle-même d’une nature trop peu complexe, de supporter l’évolution humaine, qui d’ailleurs ne s’accompagne pas assez de conscience morale pour aller dans un sens respectueux de la Terre et de son essence propre. Les organismes plus évolués que l’être humain existent dans des mondes plus complexes et rendus respectueusement tels ailleurs. Finalement, néanmoins, les extraterrestres, se fiant à leur envoyé, changent d’avis, pour donner une dernière chance à l’humanité, en constatant que l’amour l’habite encore, et qu’elle a la volonté de changer. Comme il est un peu tard, l’envoyé doit se sacrifier, pour se faire entendre, et subir la mort.

On trouve ce thème dans la mythologie grecque, avec Philémon et Baucis, ainsi que dans le folklore local, à la Mer de Glace ou à Viuz en Sallaz, mais le modèle principal en est la destruction de Sodome, retardée à la demande d’Abraham à la recherche de justes, et le sauvetage final de Lot.

Quoi qu’il en soit, ce film montre comment des croyances religieuses contenant des extraterrestres - présents dans le cosmos tel que le définit la science moderne - et se reliant à l’idée de l’Évolution ont pu se développer. Ici, il y avait aussi de l’écologie, du reste.

Les commentaires sont fermés.